SOIGNER LA MYCOSE DU SIEGE CHEZ BEBE

Mis à jour : mai 12



Aujourd’hui, je reviens avec un article qui va intéresser à un bon nombre de parents : la mycose du siège chez les bébés.

Cela commence souvent par une irritation du siège (l’érythème fessier) due aux couches trop humides, ou encore à la fragilité de la peau mais cette récurrence peut aussi être le symptôme d’une mycose cutanée.



Qu'est ce que la mycose du siege ?


Déjà, une mycose est une infestation par des champignons (la majeure partie sont du genre Candida) qui se trouvent dans nos muqueuses ou intestins. Or, quand ces champignons se développent en surnombre, c’est la mycose.



Comment se manifeste t-elle ?


En dehors des fesses rouges du bébé, d’autres signes permettent de reconnaitre une mycose :

- des petits reliefs sur le bord des taches rouges d’irritation, comme des petites cloques

- des petits boutons rouges

- une inflammation de l’anus

- des démangeaisons, bébé se gratte sans arrêt

- et si en plus, bébé a un muguet dans la bouche, il est quasi évident qu'il y a prolifération de champignons.



Quelle est la cause ?


- La principale cause profonde de ce type de problématique est le déséquilibre de la flore intestinale.

En effet, ce déséquilibre a souvent lieu à la suite d'une prise d'antibiotiques, à cause d'une alimentation industrielle et transformée, trop riche en sucres, acidifiants, mauvaises graisses ou encore gluten (que ce soit la nourriture ingérée par l’enfant ou la maman si elle allaite !) qui entraine une fatigue digestive; le stress chronique, un mauvais sommeil, la prise de médicaments de confort (type doliprane à répétition) ... Tous ces facteurs vont entrainer un déséquilibre acido-basique et déséquilibrer la flore intestinale entre autres : les bactéries et champignons se développent plus facilement en milieu acide, et les inflammations sont aggravées par cet excès d'acidité.


- D'autres facteurs sont aussi à prendre en compte :

Les irritations notamment due à une hygiène locale trop ou pas assez importante, des savons trop agressifs, une intolérance aux matières (couches ou vêtements), une poussée dentaire ...



Que faire dans ce cas alors ?


#1 : La première chose que je conseille en tant que naturopathe est évidemment de faire diagnostiquer cela par le médecin ou pédiatre de votre enfant. Il vous prescrira certainement une crème ou une poudre antifongique à appliquer sur les fesses du bébé, ce qui permettra de stopper la mycose.

Mais l’infection peut facilement récidiver si on ne règle pas la cause, c’est pourquoi je vous donne mes conseils complémentaires naturels, qui vont permettre de traiter l’ensemble de l’organisme, en rééquilibrant surtout la flore intestinale et en rétablissant tous les facteurs aggravants.

On compte en moyenne 2 à 3 semaines de guérison.


#2 : L’Hygiène locale

- En premier lieu, on stoppe l’utilisation de crème de change, liniment, lingettes … on nettoie en douceur à l’eau et au savon d’Alep puis on applique le traitement donné par le médecin.

Dans tous les cas, il est important de stopper les produits irritants pour le change de bébé AU QUOTIDIEN, c’est-à-dire pas de lingettes, de crème ou de produit de change quelconque, qui sont bien trop agressifs pour cette zone et la peau fragile du bébé. On privilégie le NATUREL :

Quelques conseils à adopter une fois que bébé va mieux : si vous utilisez des lingettes, privilégier la marque Waterwipes par exemple (composée d’eau et de citron c’est tout), pour la crème de change la marque Weleda est top et au quotidien on préfère le liniment fait maison ou d'une marque bio.


- Pendant le traitement de la mycose, on laisse les fesses de bébé au maximum à l’air libre (tant pis pour le pipi ou le caca par terre, on peut nettoyer) car les champignons aiment l’humidité et l’obscurité où ils vont continuer à proliférer ! Si on ne peut pas, on change très souvent la couche pour éviter l’humidité dans cette zone.

- Dans le bain de bébé, on applique 1 à 2 cuillères à café de bicarbonate de soude (alimentaire) par litre d’eau. En effet, le bicarbonate combat l’acidité, contribue à assainir la peau en la protégeant des surinfections et soulage les démangeaisons de bébé (pendant 2-3 jours seulement)

- On peut également appliquer une à deux fois par jour de l'huile de coco bio sur cette zone car elle a une action antifongique, antibactérienne et diminue l'infection.


Ces conseils vont traiter le symptôme qu’est la mycose. Voici les prochains conseils, qui vont régler la cause de la problématique pour éviter les récidives !


#3 : L'alimentation

Le but étant d'adopter une alimentation saine, de restaurer l'équilibre acido-basique et d'éviter les aliments favorables à la prolifération des bactéries et champignons.

- Éviter donc au maximum les aliments acidifiants : produits industriels, transformés-raffinés, viandes rouges, charcuterie, les sucres qui ont tendance à nourrir les bactéries et champignons ...

- Préférer une alimentation à visée alcalinisante (fruits non acides, légumes, pommes de terre, châtaignes, herbes aromatiques, algues ...) et saine (céréales semi-complètes, légumineuses, oléagineux, les bonnes graisses type huile d’olive, de lin, de noix, poissons gras ..., tisanes, épices ...) ainsi que des aliments "prébiotiques" (ail, oignons, échalote, artichaut, poireau, navet, asperge, tomate, banane ...) et des aliments anti-moissures (avocat, brocolis, poivrons, choux, cannelle, girofle, curry, romarin, origan, curcuma, citron frais, ail, oignon, huile d'olive, de noix, de coco hydrogéné ...)

- Consommer toujours une portion de légumes à chaque repas, en optant pour les bonnes associations alimentaires, en pensant également à manger les fruits éloignés des repas.

- Manger dans le calme, en mastiquant bien.

- Boire beaucoup d'eau, peu minéralisée.


#4 : Traitement de fond

Le but est de restaurer la flore intestinale et retrouver un bon système immunitaire : on fait donc une cure de probiotique à bébé !



Naturellement, Laetitia

Champ de blé
Me suivre sur Instagram
Recevoir la lettre du mois

TROUVEZ MOI SUR :

  • Facebook
  • Instagram

"Les informations présentes sur ce site sont destinées à améliorer votre santé et non pas à remplacer votre consultation chez un médecin."

Tous droits réservés Laetitia Beysang 2020 I 794 366 344 00032