Accompagnement psychosomatique

Psychosomatique signifie Esprit-Corps, cela est définit comme un trouble du corps, dont l’origine est principalement d’ordre psycho-émotionnelle, qu’il s’agisse de son apparition ou de son évolution. En effet, le corps somatise une émotion, un choc, une angoisse, une croyance bloquante, une pensée négative … L’esprit se sert du corps pour s’exprimer.

De nombreuses études démontrent aujourd’hui, que de plus en plus de troubles de santé sont liés à une cause d’ordre psycho-émotionnelle : le stress modifie l'équilibre nerveux, immunitaire et hormonal.

« Se faire de la bile », « se faire du mauvais sang », « avoir l’estomac retourné » … sont autant de formules qui expriment bien les répercussions que des émotions fortes peuvent avoir sur notre organisme. Certaines émotions parviennent même à vider complétement des organes : la colère pour le foie, la peur pour le rein, la tristesse pour les poumons …

L’énergie nécessaire à contrôler ou à exprimer une émotion est importante mais lorsque nous la mobilisons, elle n’est plus disponible pour d’autres fonctions indispensables au bon fonctionnement du corps, et les troubles apparaissent.

Naturopathie, gestion des émotions

Ce que l’on appelle aujourd’hui le stress englobe tous types d’émotions : la fatigue, le surmenage, l’anxiété, les émotions refoulées, les conflits et blessures psycho-émotionnelles, les conséquences d’évènements douloureux (deuil, divorce, alcoolisme, mauvais traitements, abus sexuels…) ou les conséquences d’évènements plus mineurs (soucis, contrariété, tracas de la vie quotidienne …).

Le stress est une réaction normale de l’organisme face à une agression extérieure, il ne devient un ennemi qu’à partir du moment où il nous envahi. Et avec avec la récurrence du stress, l’organisme se place en situation permanente d’alerte et délaisse les fonctions essentielles.

A cela se greffe des profils psychologiques pouvant accélérer ces processus, prédisposition au surmenage, refus de demander de l’aide, tempérament agressif, colérique, hyperréactivité au stress …

Ainsi que l’hygiène de vie plus globale : l’alimentation et la sédentarité jouant un rôle majeur sur notre mental.

La naturopathie prend en compte l’aspect psycho-émotionnel comme un axe primordial de la vitalité, qu’elle ne peut dissocier des autres plans (nutrition, hygiène vitale). La santé est un équilibre, un état d’harmonie entre le corps, l’esprit et l’âme.

Relation corps-esprit en naturopathie

Le psychisme et le corps grandissent ensemble depuis la naissance et agissent l’un sur l’autre.

Absolument tout est mémorisé dans nos cellules. La capacité de la mémoire cellulaire est immense et elle garde toutes les informations, tout ce que nous avons vécu ou ressenti depuis notre conception, notre naissance, la petite enfance, notre vie d’adulte jusqu’à l’instant présent mais également bien avant. En effet, la mémoire ne s’arrête pas au vécu de notre vie, nous sommes issus de deux cellules : celle de notre père et de notre mère, et nous portons aussi le bagage de nos parents et de nos ancêtres. Les informations sont transmises de générations en générations.  

Cet « écosystème intérieur » a toute son importance et fonctionne par la relation de la pensée, des émotions et du corps. Les pensées s’imprègnent de « croyances » au fil du temps, de nos expériences ou par la transmission, elles sont alors transmises par des neurotransmetteurs et des hormones qui vont permettre de faire des liens, de discerner et de finalement imprimer une émotion à une situation précise. Cette émotion va transcrire en nous des sensations qui vont toucher notre corps, jusque dans nos organes et nos cellules. On parle alors de mémoire cellulaire.

Me suivre sur Instagram
Recevoir la lettre du mois

TROUVEZ MOI SUR :

  • Facebook
  • Instagram

"Les informations présentes sur ce site sont destinées à améliorer votre santé et non pas à remplacer votre consultation chez un médecin."

Tous droits réservés Laetitia Beysang 2020 I 794 366 344 00032